L'intérêt de l'enfant, les valeurs des parents

Les enfants aiment les histoires qui font peur. Pourquoi ?

Jusqu’à l’âge de 6/7 ans, l’enfant ne fait pas clairement la distinction entre la réalité et l’imaginaire. En ce sens, la peur du noir, la peur d’être seul, la peur en général fait partie du développement de l’enfant.

Pour aider les enfants à surmonter leurs peurs, de nombreux albums aux histoires plus ou moins terrifiantes existent et les enfants les aiment ! D’ailleurs, aujourd’hui, ces histoires avec des loups et des monstres en tout genre ont remplacé les contes classiques de la littérature enfantine de Grimm et de Perrault.

Ces histoires qui font peur permettent à l’enfant de se reconnaître dans une situation qui peut lui être momentanément difficile. Elles lui offrent aussi la possibilité de s’identifier au héros ou à l’héroïne. L’histoire finit toujours bien, ce qui rassure et apaise l’enfant. L’histoire qui fait peur dédramatise la peur ! Car, en lisant et relisant l’histoire, l’enfant surmonte peu à peu sa peur.

On pourrait penser que ces livres créent ou amplifient de nouvelles peurs. Il n’en est rien car ces peurs préexistent chez les enfants. Attention cependant à quelques points :

  • Ne pas forcer l’enfant à écouter l’histoire s’il n’en a pas envie ;
  • Lui laisser le choix du livre ;
  • Le laisser sauter des pages s’il en envie, relire le même passage dix fois de suite s’il le souhaite ;
  • Ne pas faire peur à l’enfant avec les personnages du livre : « si tu n’es pas sage, le grand méchant loup va venir te manger ». En effet, cela remet de la confusion entre la réalité et l’imaginaire et peut être anxiogène.

Le propre du livre est d’offrir un cadre. Une fois l’histoire lue, on referme le livre et la peur reste dans ce cadre.

Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. Pour s'opposer à ce dépôt vous pouvez cliquer ici.